ecoute rmg
rmg
RMG Radio Malherbe Grenoble

Historique

Première webradio de la région Rhône-Alpes en termes de fréquentation,

Radio Malherbe Grenoble (alias RMG) est une association aux statuts régis par la loi de 1901 qui fonctionne à l’aide d’une trentaine de membres, tous bénévoles. La radio émet sur le web depuis 2006 et est aujourd’hui toujours dans l’attente d’une fréquence sur la bande FM grenobloise, en dépit de son succès avéré sur internet. Elle vise plus particulièrement les auditeurs de 15 à 25-30 ans, majoritairement issus de l’agglomération grenobloise, et son style n’est pas sans rappeler celui de grandes radios telles que NRJ ou Skyrock.

Retraçons son historique depuis déjà 10ans d’existence :

L’aventure RMG commença au collège Charles Munch en 2001, sous le nom de Radio Munch Grenoble, sur l’initiative de deux jeunes collégiens Flavien et Damien. Ils avaient plus envie de radio que de scolarité !
Première étape : ils diffusent des cassettes d’émissions enregistrées par leurs propres moyens encouragés par un de leurs professeurs. Les débuts sont difficiles au collège puis rapidement une petite équipe se forme.
Deuxième étape : le collège sollicite le CODASE (Comité Dauphinois d’Action Socio-Éducatif) pour accompagner et développer le projet avec Claude et Vanessa, éducateurs du CODASE.
La radio quitte le collège et s’installe dans un local de la ville au 20bis avenue Malherbe. La Ville de Grenoble est sollicitée pour aider le développement du projet par l’acquisition de matériel. Elle restera toujours à leurs côtés pour soutenir cette initiative. Leurs parents leur apportent également leur soutien.
La radio suit ainsi son évolution. L’équipe s’est étoffée avec des jeunes du quartier, elle s’ouvre sur le quartier et participe à toutes les manifestations. Elle s’organise « en junior association » car ce sont des mineurs, toujours encadrée par le CODASE. Elle s’ouvre à la Ville de Grenoble et réalise sa première « grande interview « dans les salons de l’Hôtel de Ville, celui de Fadela AMARA à l’arrivée de la marche de « Ni pute, ni soumise ». Ils s’organisent en thèmes et rubriques au delà de la musique.

En 2003

Voyage à Paris : Passage dans les locaux de Skyrock, participation à l’émission « C’est Mon Choix », Passage à « Canal+ »(guignols de l’info), « Radio France » et « France Inter », pour la découverte de l’univers des médias. Dans cette même année 2003, nous obtenons un local au 20 Avenue malherbe », qui nous permet de nous réunir.

En 2004

Petit à petit ils acquièrent un certain professionnalisme et Mr Michel ORIER, directeur de la MC2, leur confie un plateau pour retransmettre l’inauguration de la MC2 (Maison de la Culture de Grenoble) , faire plusieurs interviews de Ministres et personnalités sur Grenoble.
Le CSA nous accorde alors le 107.6Fm du 16 au 22 septembre 2004. RMG installe, à cette occasion, un vrai studio en plein cœur de cette immense Maison, et durant une semaine, toute l’équipe anime avec un grand enthousiaste. Ce fut 7 jours intenses, avec la rencontre du ministre de la culture et plein d’autres personnalités.

En 2005

RMG devient une « junior association », sous la tutelle de Jeunesse et sports.
La « jeune association » se transforme en association, loi 1901, leur champ d’activité s’élargit à l’agglomération, les membres sont eux aussi issus de Grenoble et alentours. Seulement un problème apparaît, comment émettre sans fréquence ? C’est alors le moment de solliciter les radios ayant une fréquence, pour partager un créneau horaire… mais en vain ! Malheureusement la « radio de l’autoroute » étant passée par là, elle ne nous laisse point de place pour RMG sur la bande FM grenobloise!
Malgré tout, ils ne baissent pas les bras et choisissent en attendant d’émettre sur le Web.
C’est ici que nait le site: www.rmg38.net en septembre 2006.
Une demande nous à été refusée en Mars 2006 pour une raison technique (pas assez de point d’écarts entre deux fréquences), malgré notre excellent dossier approuvé par le CSA !

Depuis les animations s’enchainent avec la ville de Grenoble, pour des associations, pour des évènements locaux.

Décembre 2006 à juin 2007

RMG prend l’antenne lors de deux évènements extérieur en direct.
En février, l’organisation d’une soirée retransmise elle aussi en direct d’une grande discothèque de l’agglomération Grenobloise et l’organisation d’une soirée pour le nouvel an avec le bar de la MC2.
En outre, RMG a organisé « 24h pour une fréquence », une émission de 24h non-stop ayant pour but de faire connaitre la demande de fréquence de la radio au plus grand nombre des personnes.
Lors de la foire des Rameaux, RMG a encore déplacé son « studio mobile » pour faire vivre aux auditeurs toujours plus nombreux la sensation éprouvée dans les nouveaux manèges présents.

RMG se lance des défis pour permettre à ses auditeurs, de les suivre de chez eux, pour n’importe quelle animation extérieure. Ce coté « évènement extérieur » nous tiens particulièrement à cœur.

Septembre 2007

Saison 2 :

Après quelques mois de trêve durant les vacances d’été, RMG déplace à nouveau son studio, à l’occasion de sa soirée de lancement de la saison 2. RMG fut en direct du bar « le chalet », au dessus de l’esplanade, à Grenoble, pour l’inauguration de cette saison 2.
Les émissions se poursuivent sur Internet tous les jours, principalement entre 18h et 22h, le reste du temps, c’est une playlist qui tourne.
Ainsi, le site web de RMG ne s’arrête jamais de vivre. Grâce à de nombreux contacts, l’équipe reçoit régulièrement de nombreux artistes à l’échelle locale ou nationale comme Tunisiano, les Mondotek, Kery James, le dj Muttonhead et bien d’autres encore…
L’émission des « 24h pour une fréquence » est reconduite pour la deuxième fois.
Septembre 2008

Saison 3 :

La troisième saison démarre de nouveau sur le web. L’équipe s’agrandit avec l’arrivée de quelques nouveaux animateurs qui se joignent au groupe.
Le planning des émissions suit le même principe que la saison précédente, et fait preuve d’une grande variété en proposant des émissions musicales différentes ou des émissions centrées sur l’actualité.
Par ailleurs, après avoir couvert de nombreux évènements (manifestations à Grenoble notamment), l’équipe de RMG est désormais connue des médias locaux et devient elle aussi un média pour ses auditeurs.

Février 2009, la troisième édition des  » pour une fréquence » est à nouveau une réussite avec de nombreux défis réussis qui permettent de faire la promotion de la radio.
A titre d’exemple, le speaker du Stade des Alpes a annoncé cet évènement des « 24h » juste avant le début du match du GF38 contre le PSG, le 21 février 2009.
Un nouveau coup de projecteur est donné sur RMG via le buzz généré par la rappeuse Amandine du 38, une rappeuse catastrophique « découverte » par RMG et au sujet duquel le Président de RMG (Flavien Benain-Liot) est invité sur le plateau de la chaîne d’informations LCI.

Septembre 2009

Saison 4 : Une nouvelle saison démarre pour RMG. Cette fin d’année 2009 la voit notamment installer son studio pour couvrir une soirée en direct du bar SOS Apéro ainsi que d’autres évènements extérieurs. Sa courbe d’audimat progresse à nouveau tout au long de la saison.

2010, RMG poursuit sa route avec la tenue d’évènements désormais récurrents : en direct de la Foire des Rameaux, « 24h pour une fréquence »… En outre, elle accueille de nombreux invités de marque : les chanteurs Florent Pagny, Pep’s, Singuila de même que les rappeurs Kery James et King Kuduro ou encore l’ex-patineur Philippe Candeloro. Nouvel évènement extérieur d’envergure avec le RMG Winter Live en direct de la station de ski de Prapoutel, sur le domaine des 7 Laux.

Septembre 2010

Saison 5 :

Le lancement de la cinquième saison s’accompagne d’une grille de programmes plus fournie, conséquence de l’augmentation substantielle du nombre d’animateurs et de la diversité de leurs centres d’intérêts.

Mars 2011

Malgré le soutien de Difool (l’animateur vedette de Skyrock) et d’autres lors des dernières « 24h pour une fréquence », la demande est une nouvelle fois refusée par le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel.
RMG est toujours autant soutenue par les principaux acteurs politiques locaux comme le Député-Maire de Grenoble, Michel Destot, et est plus que jamais axée sur une ambition locale et sociale.

Pour poursuivre l’aventure RMG, rejoignez-nous vite…